AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)

Aller en bas 
AuteurMessage
amyzirafe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 27
Localisation : Loin d'un magnifique chanteur...
Emploi : Fan désepérée et incomprise...
Date d'inscription : 25/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
16/32  (16/32)

MessageSujet: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Dim 4 Mar - 17:22

Chapitre 1

Un vent frais fit danser les feuilles orangées des arbres. Quelques écureuils grattaient le sol, déterrant noisettes et noix. Un couple marchait main dans la main, emmitouflés dans de lourdes vestes épaisses écharpes. La brise rendait ronronnant le bruit agaçant des voitures passant par-là, leur donnant un son agréable à l’oreille.
C’était l’automne. En octobre. Le 16 de l’année 1975.
Non loin de là, une clinique d’un blanc immaculé. Quatre personnes entrèrent par la grande porte. Elles arrivèrent devant l’accueil et appelèrent l’infirmière qui leur tournèrent le dos, plongée dans ses papiers.
La jeune femme sursauta, se retourna et les regarda d’un œil fatigué. Elle leur sourit et une des quatre personnes, un homme, lui adressa quelques mots. L’infirmière lui répondit et lui montra une direction d’un geste épuisé. L’homme la remercia d’un signe de la tête et s’engagea dans un couloir, suivi des trois autres personnes, un autre homme et deux femmes. Ils prirent l’ascenseur, un autre couloir et s’arrêtèrent devant une porte. L’homme qui avait abordé l’infirmière toqua lentement et entra. La pièce était éclairée par un grand néon. Une fenêtre au fond. Une petite armoire en métal à droite. Un lit à gauche. Dans le lit, une femme tenant uns boule de couverture. Le petit groupe de personnes s’approcha du lit en saluant la femme. Elle leur répondit et regarda le petit paquet qu’elle tenant dans ses bras. Une des femmes s’assit au bord du lit et s’approcha du paquet.
« Quel beau bébé ! Il te ressemble non ? » dit la femme.
- Tu pense ? répondit la mère. Moi, je trouve qu’il ressemble à son père plutôt.
- Oui, peut-être…. »
En effet, cette boule de couverture était un bébé. Un nourrisson aux quelques cheveux châtain sur la tête Un petit enfant qui dormait paisiblement dans les bras de sa mère. La femme sourit, ainsi que les quatre visiteurs. Ils commencèrent à discuter. Entre temps, un homme arriva. Le père de l’enfant.

Quelques dizaines de minutes plus tard, un cri fit taire les 6 connaissances. Le bébé s’était réveillé et pleurait. La mère s’empressa de lui donner le sein. Il se mit à téter goulûment et ses larmes s’arrêtèrent de couler ; Il regarda sa génitrice d’un air reconnaissant. Cette dernière plongea ses yeux dans les siens. Des iris couleur vert amande. Profonds. Emerveillés.
Le nourrisson rota et se rendormi rassasié. La mère le fixa d’un œil attendri.
« Tu es vraiment un beau petit garçon qui fera de grandes choses. » dit la femme.
- Comment s’appelle-t-il ? demanda l’un des hommes
- Christophe… répondit le père. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amyzirafe.skyblog.com/
menXVII

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1228
Age : 27
Localisation : Dans un endroit pomé de la France! Strasbourg -_-
Emploi : Boulet
Date d'inscription : 12/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
666/999  (666/999)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Dim 4 Mar - 20:50

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON pas ça Sad
En tout cas elle est bien l'histoire... Et, euh hi, ... Mais tout n'est pas vrai dedans hein? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mareur.skyblog.fr
Garik

avatar

Masculin
Nombre de messages : 852
Age : 26
Localisation : La cambrousse
Emploi : glandeur
Date d'inscription : 23/09/2006

Information perso.
Mon humeur:
3/100  (3/100)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Dim 4 Mar - 20:51

Bonne histoire mais t'as vraiment pétée un câble xD

_________________
Aussi discret qu'un stromtrooper à un méchui ewok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.starwars-universe.com
amyzirafe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 27
Localisation : Loin d'un magnifique chanteur...
Emploi : Fan désepérée et incomprise...
Date d'inscription : 25/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
16/32  (16/32)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Lun 5 Mar - 15:11

La folie profonde d'une jeune adolescente : incompréhensible, j'en suis désolée... drunken

Cette histoire est à 50% vraie. En fait je me suis basée sur ce qui s'est passé pour de vrai dans sa vie, mais je les ai tournés à ma manière. Une biographie romancée en quelques sortes...
Franchement je ne sais plus quoi inventer... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amyzirafe.skyblog.com/
°No†hinG°

avatar

Masculin
Nombre de messages : 419
Age : 27
Localisation : Japon !
Emploi : ...
Date d'inscription : 14/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
666/100  (666/100)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Lun 5 Mar - 17:59

ben qu'il soit né c'est sur Very Happy
alors le début ta pas eu trop de mal Very Happy
mais pour la suite ça a dut etre un peu plus dur =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyzirafe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 27
Localisation : Loin d'un magnifique chanteur...
Emploi : Fan désepérée et incomprise...
Date d'inscription : 25/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
16/32  (16/32)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Mar 6 Mar - 14:15

Non ça allait... j'aime trop écrire et j'ai vachement d'imagination donc c'était du gâteau!
Et puis j'avais une motivation : lui donner ce texte lorsque je le rencontrerais, c'est-à-dire le 17/02/07, le jour du spectacle!! Et je lui ai donné!! Smile


Je vous met la suite du texte:
Chapitre 2

L’œil aux aguets, muscles tendus, le chaton se tenait à l’affût. Il avait vu un beau papillon et comptait bien l’attraper. Au moment précis où il s’apprêtait à sauter, un rire aigu effraya l’insecte, qui s’envola en un battement d’ailes. Le petit chat se releva et lança un regard noir aux trois enfants qui avaient fait fuir sa proie. Il miaula de mécontentement et s’en alla.
Les trois gamins de treize ns courraient dans la longue rue pavée en craint et rigolant. L’un d’eux s’écria :
« Hé Chris, ça te dit de venir chez moi jouer dans la cave ? »
Un petit garçon se retourna. Il avait en visage fin et harmonieux, des cheveux châtains en bataille et deux yeux verts amande pétillants d’excitation.
« D’accord ! On se rejoint chez toi. Je vais chercher mes baguettes ! sourit Christophe.
- A tout à l’heure alors ! répondit-il. Tu viens aussi ? demanda-t-il au troisième garçon. »
Ce dernier acquieça et ils partirent laissant Christophe seul. Ce dernier prit une rue parallèle. Il se précipita chez lui et entra en furie. Il était pressé de recommencer à jouer.
Cela faisait si longtemps. !Cela lui manquait. Il se demandait s’il serait encore capable de manier correctement ses baguettes afin de produire un son parfait sur sa grosse caisse. Son esprit fut perturbé par quelques autres questions du même genre mais dès qu’il arriva dans sa chambre et qu’il toucha du bout des doigts ses baguettes, il ne douta plus de ses capacités. Il les fit tourner entre ses mains et se délecta des sensations que lui procurait le bois lisse, glissant sur sa peau.
Ses instruments bien en main il redescendit pour sortir mais, une voix derrière lui, le rappela à l’ordre :
« Christophe ! Où vas-tu comme ça ? »
Le jeune garçon se maudit intérieurement se s’être laissé emporté par ses émotions et d’avoir fait autant de bruit. Il se retourna et regarda sa mère en souriant le plus sincèrement possible. Il dit d’un ton mielleux :
« Je vais chez un ami pour répéter... Je peux ?
- Tu as fais tes devoirs ?
- Maman…Mais
- Arrêté de te plaindre ! Répons-moi franchement.
- Je …non... mais je les ferais, je te le promets ! Allez s’il-te-plait ! Je ne rentrerai pas tard. S’il-te-plait ! S’il-te-plait ! S’il-te-plait ! »
Il plongea ses yeux dans ceux de sa mère. Cela marchait toujours. Elle allait craquer, elle ne pouvait résister. Elle était trop affectueuse pour le contredire. Et il avait raison. Sa mère soupira et lâcha prise.
« Tu as vraiment les yeux de ton père… et tu es têtu comme lui ! D’accord, vas-y. Mais je veux que tu promettes que tu rentreras avant 5 heures.
- Je te le promets ! s’écria Christophe. Merci Maman ! »
Il se jeta à son cou et l’embrassa sur la joue. Cette dernière le repoussa et lui adressa quelques paroles :
« Allez dépêches-toi. Va répéter… Si seulement tu accordais autant de temps aux études qu’à la musique. ajouta-t-elle quand son fils eut disparu au coin de la rue. »
Elle rentra et ferma la porte en bois derrière elle.

Quand Christophe arriva tout était prêt. Ses deux amis avaient leur instrument en main : l’un une guitare acoustique et l’autre une basse. Ils étaient en grande discussion et Christophe vint les interrompre. Ils lui demandèrent la cause de son retard.
« J’ai dû passer à la douane. répondit-il simplement. »
Les trois garçons éclatèrent de rire. Celui à la guitare se tut en premier et s’exclama joyeusement :
« Allez ! Jouons ! Des artistes comme nous doivent se perfectionner continuellement ! »
Christophe s’assit derrière sa batterie, son ami à la basse à sa droite et l’autre à sa gauche, derrière un vieux micro. La guitare donna le La et la chanson commença.
C’était une chanson douce mais rythmée. Christophe tapait doucement sur son tom basse, frôlait la caisse claire, faisait doucement sonner les cymbales. Il aimait ce son, cela le berçait. De la soul avec un peu de blues comme il disait. Il adorait. Le garçon à la guitare se mit à chanter. Une voix aiguë mais pas trop. Une belle voix mais qui manquait encore d’assurance. Christophe le sentait. Il ne savait pas comment mais il le ressentait.
Cependant quelque chose lui tordait le ventre. Lui picotait les entrailles. Ce garçon devant lui, le dérangeait au plus haut point. Il ne le détestait pas, non, il le dérangeait simplement. Comme un insecte qui vous titille l’oreille. Ce n’était pas sa voix qui le dérangeait, ni sa façon de jouer, c’était tout simplement sa place… Sa place de leader sur scène. Ça, Christophe ne le supportait pas. Il ne supportait pas que quelqu’un impose son talent devant le sien. Il voulait être sur le devant de la scène, pas derrière dans l’ombre. Il voulait être face au public, ressentir ses émotions, ses envies… Il avait une envie féroce de prendre ce garçon par les cheveux et de le tirer en arrière pour lui laisser la voie libre. Mais il ne pouvait pas. Qu’est-ce qu’aurait fait un batteur placé devant un chanteur et un bassiste ? Il ne savait même pas chanter ! Christophe jura intérieurement, mais continua à jouer. Le doux son des guitares apaisa ses nerfs.
La chanson se finit et le chanteur se tourna vers lui, ravi de leurs performances. Il engagea la deuxième chanson, puis la troisième. La place du chanteur par rapport à la sienne, frustrait encore Christophe mais il se contenait en se concentrant sur ses gestes.
Deux heures passèrent et la dernière note donnée, le petit groupe se sépara et chacun rentra chez soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amyzirafe.skyblog.com/
menXVII

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1228
Age : 27
Localisation : Dans un endroit pomé de la France! Strasbourg -_-
Emploi : Boulet
Date d'inscription : 12/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
666/999  (666/999)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Mar 6 Mar - 22:06

C'est illogique Neutral T'as le batteur qui va chez l'un des guitaristes Neutral Normalement, c'est les guitaristes qui viennent chez le batteur Neutral
Une guitare acoustique? Hum, pas très logique pour un groupe Very Happy Mais bon, ça se peut Very Happy

C'est sympa Very Happy xD

Mais pourquoi c'est toujours pour les gens connus qu'on écrit des trucs comme ça Sad xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mareur.skyblog.fr
amyzirafe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 27
Localisation : Loin d'un magnifique chanteur...
Emploi : Fan désepérée et incomprise...
Date d'inscription : 25/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
16/32  (16/32)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Mer 7 Mar - 23:03

Je suis désolée menXVII, mais comme je n'y connais rien du tout en musique, j'ai fais de mon mieux pour que ça ressemble à quelque chose. Et puis le fait qu'il répète chez son ami est assez important dans la suite de l'histoire, je ne dis pas que c'est décisif mais ça a son rôle... Very Happy

Je suis très contente que tu aimes! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amyzirafe.skyblog.com/
menXVII

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1228
Age : 27
Localisation : Dans un endroit pomé de la France! Strasbourg -_-
Emploi : Boulet
Date d'inscription : 12/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
666/999  (666/999)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Jeu 8 Mar - 21:54

Mais, t'es sûre qu'il était batteur en sa jeunesse? Bon, on va admettre que son ami à dans sa famille un batteur Smile (Car, tu vas pas ramener ta batterie à chaque fois que tu vas jouer, car c'est pas possible Smile )
Et que le guitariste n'a pas encore eu de guitare électrique mais va s'en acheter une Smile (ou tu peu dire carrement qu'il a une gutiare électrique Very Happy)

Un jour, j't'expliquerais quelque truc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mareur.skyblog.fr
amyzirafe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 27
Localisation : Loin d'un magnifique chanteur...
Emploi : Fan désepérée et incomprise...
Date d'inscription : 25/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
16/32  (16/32)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Ven 9 Mar - 12:26

Je suis sûre qu'il était batteur quand il était plus petit.
Je savais qu'il ne pouvait pas ramener sa batterie à chaque fois qu'il allait chez son pote, mais bon je n'ai rien mis là dessus, parce que il fallait absolument qu'il parte de chez son ami au bout d'un moment... Tu saura très vite pourquoi.
On va dire que c'est la batterie de son ami, ok?
Et pour la guitare acoustique, je suis sûre aussi. C'était un groupe de blues, soul... Trucs dans le genre... Je ne sais pas si ça a un rapport mais bon... Razz

Quoi qu'il en soit voici la suite du texte :

Chapitre 3

Plusieurs semaines plus tard, arriva le mois d’octobre. Le 16 plus précisément. De l’année 1989. L’anniversaire de Christophe pour ses 14 ans. Quelques amis de son école vinrent le lui souhaiter ainsi que quelques membres de sa famille. La fête fut brève. Ses parents avaient beaucoup de travail et ses amis ne pouvaient rester trop longtemps, à cause des devoirs. Les devoirs ! Mais quel intérêt de faire des devoirs ? Christophe l’avait toujours dit aux professeurs qui l’accusait de ne rien faire en cours. Il se moquait complètement de leurs leçons, il disait que ça ne lui servirait à rien plus tard, ’il voulait être su scène et jouer, partager sa passion. Mais ils ne comprenaient pas… Les adultes ne comprennent rien de toutes façons !
Le seul moment de cet anniversaire qui fut vraiment gravé en lui fut ce cadeau : une petite boîte contenant un CD audio. Christophe ne connaissait pas du tout le chanteur. Stevie Wonder, il s’appelait. Il mit le disque dans son lecteur et appuya sur play. Il fut tout de suite captivé par la voix de Stevie Wonder. Cette belle voix grave, puissante. Ce fut un vrai déclic. Il avait décidé. Il ne voulait plus être en arrière de la scène. Il voulait se faire voir par tout le monde, se faire remarquer. Il décida de commencer à chanter. Il s’entraînera aussi longtemps qu’il le faudrait, mais il en était sûr : il voulait devenir chanteur. Chanteur pour le public. Chanteur pour son plaisir. Chanteur pour Stevie Wonder. Chanteur comme Stevie Wonder. Il tiendrait parole. Il se le jura.

Le lendemain, Christophe et son père se retrouvèrent sur un terrain de tennis. Il jouèrent quelques balles d’échauffement et commencèrent les sets. Le jeune garçon maniait aussi bien une raquette de tennis que des baguettes de batterie. Il sautait, virevoltait, renvoyait la balle à son père qui la lui réexpédiait irrémédiablement. Il aimait jouer avec son père au tennis. Ce dernier l’entraînait beaucoup et il progressait vite. Entre deux balles il lui dit :
« Papa, je veux être comme Stevie Wonder plus tard. Je veux devenir chanteur. »
Son père le regarda, incrédule. Il éclata de rire. Christophe se senti offensé et lui lança un regard noir. Ce dernier s’en aperçu et s’empressa de s’excuser :
« Désolé fiston. C’est juste que tu me rappelle moi, étant gamin. Je voulais aussi devenir chanteur à ton âge, mais j’ai changé d’avis. Je suis devenu pâtissier comme tu peux le constater. Mais cela ne m’a pas empêché de faire de la musique. Je suis saxophoniste de jazz amateur et je concilie très bien ma passion et mon travail. Je ne dis pas que tu n’as pas ta chance, il faut juste prendre le temps de faire le bon choix.
- NON ! Je veux devenir chanteur et je le deviendrais ! Je me le suis juré !
- Oui si tu veux. Continuons le match s’il-te-plait. »
Christophe, boudeur, ne fit aucun effort durant la suite du jeu, ils décidèrent donc de rentrer.

Depuis lors, le petit Christophe s’entraînait à chanter, chanter dans sa chambre, chanter avec Stevie Wonder, chanter pour Stevie Wonder. Sa voix, si frêle au début, avait pris de l’assurance, de la puissance. Il mua et elle devint plus grave, un peu rauque. Durant deux ans il s’accapara les bases du chant. Son grand frère l’écoutait quand il avait le temps. Il n’y connaissait rien en musique mais il donnait quand même son avis. Son premier propre public. Restreint, certes, mais un public quand même. Il espérait fortement que ce ne serait pas le dernier.
En plus des influences de Stevie Wonder, autre chose le faisait progresser : savoir qu’il pourrait à présent prendre la place du chanteur dans son petit groupe et d’être sur le devant de la scène. Sentir l’excitation du public. Sa joie. Son énergie. Il voulait cela. Vivre sa passion pour le public.
Au cours de l’été, il décida de montrer ses talents à son groupe. Il leur donna rendez-vous chez son ami. Christophe était si enthousiaste qu’il arriva avec une dizaine de minutes d’avance et en profita pour se produire devant le premier venu. Son ami le regarda, impressionné, mais il était légèrement perturbé, Christophe le voyait. Son chant ne lui plaisait pas ? Qu’y avait-il ? Le garçon prit la parole :
« Qu’est-ce qui se passe ? Ça ne te plait pas ?
- Ce n’est pas le problème. répondit l’autre. A quoi cela va te servir de chanter alors que tu joue de la batterie ?
- Justement, je ne peux pas. C’est pour ça qu’on pourrait peut-être engager un autre batteur et je pourrais m’essayer à ta place…
- Non ! Ecoute-moi bien. Dans ce groupe c’est moi le chanteur. Personne d’autre. Ok ? Tu es le batteur, tu gardes ta place de batteur. »
Christophe lui jeta un regard meurtrier. Ce n’était vraiment pas amical que de ne pas le laisser s’essayer comme chanteur.
« Allez s’il-te-plait. Juste une fois, au moins une seule fois. S’il-te-plait ! »
Il plongea ses yeux dans ceux de son interlocuteur. Il espérait que cela marcherait aussi bien qu’avec sa mère, mais l’espoir était trop grand. Ce n’était pas sa mère…
Le chanteur détourna son regard et lâcha :
« Je vais te laisser un dernier choix. Soit tu continue à jouer derrière ta batterie et tu me laisse à ma place de chanteur, soit tu quittes complètement le groupe. »
Christophe bouillonnait de rage. Il lui demandait de renoncer au chant pour rester dans le groupe ? Renoncer à sa passion pour continuer à rester en arrière, dans l’ombre ? La réponse était toute donnée…
« Je m’en vais alors ! Et ne t’inquiète pas, je ne referais plus jamais équipe avec toi !
- Très bien ! Part alors ! On trouvera facilement un batteur pour te remplacer de toutes façons ! »
Christophe s’en alla en claquant la porte dans son dos. Il bouscula d’un coup d’épaule son deuxième ex-compagnon de groupe qui venait d’arriver. Ce dernier ne compris pas la raison de ce geste, mais il ne se posa plus la question lorsqu’il vit les yeux de Christophe jeter des éclairs. Il se précipita pour demander des explications à son ami, resté à l’intérieur. Celui-ci l’envoya balader, laissant le pauvre garçon seul et ignorant.

Christophe marchait d’un pas rageur dans la rue principale. Il se sentait envahi d’une colère noire. Tout son corps surchauffait. Il avait mal à la tête. Mal au cœur. Il était fatigué de ces enfantillages. Terriblement fatigué. Il avait envie de se coucher. Dormir. Dormir longtemps. Très longtemps.
Il s’arrêta, s’assit sur le sol froid, contre un mur, à l’ombre d’une maison. Il essaya de réfléchir à ce qui venait de se passer avec le chanteur de son groupe. Ou plutôt son ancien groupe. Mais ses pensées se mélangeaient, il ne s’y retrouvait plus. Une douleur lancinante s’installa dans son crâne. Son visage se couvrit d’une sueur froide. Il commençait à avoir mal aux poignets. Peut-être à force de jouer de la batterie et du tennis ? Ses genoux et ses chevilles s’endolorirent à leur tour. Que lui arrivait-il ? Etait-il tombé malade ? La grippe ? C’était pourtant l’été. Etait-il possible d’attraper la grippe en été ?
La conception du temps avait disparu. Celle de ce qui l’entourait également. Son corps s’était raidi peu à peu. Il ne pouvait plus bouger. Ses articulations le faisaient affreusement souffrir. Il gémit. Il pensa à sa mère, à son père, à on grand frère… Serais-ce la dernière fois qu’il pensait à eux ? Allait-il mourir ? Il essaya de les appeler. Crier. Mais aucun son ne sortait de sa bouche.
Il avait peur. Très peur. Peur de la mort. Peur de ne plus revoir ses proches. Peur de ne plus pouvoir sentir l’agréable odeur des croissants de son père. Peur de ne plus sentir les doux baisers de sa mère. Peur de ce qui allait lui arriver. Peur de ne plus pouvoir jouer. Peur de ne plus pouvoir chanter. Peur. Tout simplement peur.
Christophe se senti aspiré dans un trou noir. Sa vue se troubla. Tout devint sombre. Il perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amyzirafe.skyblog.com/
menXVII

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1228
Age : 27
Localisation : Dans un endroit pomé de la France! Strasbourg -_-
Emploi : Boulet
Date d'inscription : 12/10/2006

Information perso.
Mon humeur:
666/999  (666/999)

MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   Dim 11 Mar - 21:21

Ptdr la fin xD
Bouffon le chanteur Razz
Et, disant que c'est une guitare électro-acoustique, car, une guitare acoustique ne fait pas assez de bruit, car le son n'est pas assez amplifié Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mareur.skyblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'un artiste.... (by Amyzirafe)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand
» je vous présente mon histoire avec ma fille Inès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre vie :: Expositions :: Ecriture-
Sauter vers: